Immobilier en Languedoc Roussillon : la FPI LR tire la sonnette d’alarme


Au vu des chiffres du premier trimestre 2014, force est de constater que la région Languedoc-Roussillon rencontre des difficultés au niveau du marché immobilier, excepté à Montpellier où la situation est plus viable.

La crise immobilière n’a pas épargné le Languedoc-Roussillon

Le 21 mai dernier, la Fédération des promoteurs immobiliers a publié l’état des lieux du marché de l’immobilier collectif neuf dans la région Languedoc-Roussillon.

Selon la FPI LR, le premier trimestre 2014 a affiché 855 ventes nettes. À en croire les déclarations de Xavier BRINGER, président de cette fédération, la région Languedoc-Roussillon est encore plus atteinte par la crise actuelle de la pierre par rapport au marché national.

Et pourtant, il faut avouer que la demande est restée très soutenue dans la région, notamment pour la location et la vente de studios à Montpellier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.