Quand la réalité augmentée s’intègre dans la communication


Présente dans plusieurs domaines depuis près de 15 ans, la réalité augmentée prend plus d’ampleur dans le monde de la communication. Les grandes marques comme les jeunes start-ups commencent à s’intéresser sérieusement aux applications de cette solution pour leur publicité et leur stratégie marketing.

Un timide envol

Le principe de la réalité augmentée demeure assez peu connu, malgré l’essor phénoménal de ce procédé ces dernières années. En résumé, la technique consiste à intégrer sur une séquence d’images réelles une série d’objets de synthèses ou d’informations virtuelles. La procédure se fait souvent en temps réel. L’affichage de la distance d’un coup franc lors d’un match de foot ou encore le nom d’un nageur olympique « projeté » sur son couloir comptent parmi les innombrables applications actuelles de la réalité augmentée.

Curieusement, les professionnels du marketing et de la communication ont boudé cette technique révolutionnaire assez longtemps, avant de prendre conscience de son importance. De leur réveil naissent plusieurs campagnes originales et percutantes, à l’image du catalogue interactif d’Ikea 2014, l’application de visualisation des prix de Meilleursagents.com et du test en temps réel des produits Atol via une webcam…

L’avenir de la communication ?

À l’horizon 2017, les analystes s’attendent au moins à 2,5 milliards de téléchargements et d’installations d’outils de réalité augmentée pour tablettes et mobiles, rien qu’en France. Sans oublier les autres terminaux, capables d’adopter une solution de RA comme les appareils photo, les caméras, les lunettes électroniques et autres appareils connectés. Annonceurs comme éditeurs ont ainsi intérêt à intégrer dès maintenant cette technologie dans leur stratégie de communication.

Certains l’utilisent déjà pour vérifier l’incorporation d’une banderole publicité sur le terrain, avant déploiement. D’autres, comme Volkswagen, en font un canal de communication révolutionnaire, via lequel les clients peuvent découvrir en avant-première, en 3D et à taille réelle, un modèle ou un produit pas encore commercialisé. Une nouvelle tendance commence également à émerger : les marques insèrent un marqueur – un logo, un code-barre ou un code QR – sur leur présentoir, leur bâche publicitaire ou leur emballage. Ce marqueur, scanné par une application de réalité augmentée, permet aux clients et prospects d’obtenir des informations supplémentaires autour des promotions et des nouveautés de la marque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.