L’ « exception » française en matière de communication


Le rapport de PwC pointe certaines lacunes dans la répartition des dépenses de la publicité online en France. Malgré une hausse de 29 % des investissements dans le mobile, cette branche paraît encore sous-exploitée.

Quand le taux de pénétrations des nouveaux devices – smartphone, tablettes, phablets, etc. — dans l’Hexagone se hisse au 2e rang mondial, la part allouée aux dépenses publicitaires pour ces terminaux arrive seulement en 16e position. De même, ces outils assurent à eux seuls 31 % des audiences web, mais ne bénéficient en retour que 6 % du budget de l’e-pub.

Il faut dire que en France la communication par des moyens plus traditionnel comme les affichage sur panneaux et bâches publicitaires restent relativement présent.

La plus grosse part des campagne de publicité se fait par ces moyens et les habitudes des français ne changeront pas du jour au lendemain. Il faudra du temps aux annonceurs pour remplacer leurs bâches installés sur un échafaudage par un affichage dans un jeu vidéo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.