Un petit passage dans la ville de Nikko lors d’un voyage au Japon

Le Japon figure parmi les pays que beaucoup de voyageurs considèrent comme une des « destinations à voir au moins une fois ». La raison est simple : il y a tant à découvrir dans le pays. Parmi eux, proposer la ville Nikko Par contre, s’il s’agit de faire une suggestion parmi ses plus beaux endroits à voir, on peut vous. Cette cité japonaise a l’avantage de se trouver à seulement deux heures de Tokyo. Mais ce n’est pas le seul atout qu’elle présente.

Une escapade dans la merveilleuse petite ville de Nikko

Nikko est sans doute l’une des villes les plus intéressantes que vous pourrez découvrir lors de votre séjour au Japon. Elle est située à environ 140 kilomètres au nord de Tokyo, soit à environ deux heures de train. C’est donc une destination facilement accessible. Nikko est bien connue pour la beauté de ses paysages montagneux et boisés, mais aussi pour ses temples. D’ailleurs, elle est appréciée non seulement par les voyageurs étrangers qui la visitent, mais également par les Japonais eux-mêmes qui y viennent faire une petite escapade lors des weekends et des périodes de vacances.

Cette petite ville se trouve aux pieds de majestueuses montagnes, au coeur d’une étendue boisée de pins et de cèdres. En plus, l’essentiel de ses sites principaux peut être découvert en une seule journée de randonnée. Mais il est très intéressant d’y passer la nuit afin de profiter des fameuses sources d’eau chaude naturelle (onsen). Ce qui, en passant, vous offrira un agréable moment de détente bien mérité. Puis, le lendemain, vous pourrez continuer votre exploration vers les environs de la petite ville.

Deux sites à ne pas manquer lors de votre passage à Nikko

Il est vrai qu’il existe de nombreux endroits à découvrir à Nikko. Cependant, voici deux sites que vous ne devriez pas rater lors de votre passage dans la ville :

    • Le Toshogu

Ce sanctuaire shintoïste fait partie des plus importants sites du Japon classé par l’UNESCO. Il est dédié au kami (esprit-divinité) de Ieyasu Tokugawa qui a établit le premier shogunat de la glorieuse période Edo (1603 — 1867). Sa construction fut ordonnée par le second shogun. Ensuite, le troisième shogun le fit à la fois agrandir et embellir. Aujourd’hui, vous pourrez admirer un sanctuaire d’une splendeur exceptionnelle par ses décorations, les matériaux précieux dont il est composé, ses teintes vives, ainsi que son architecture qui mêle harmonieusement des éléments shintoïstes et bouddhistes.

    • Le Rinnoji

Il s’agit d’un complexe religieux composé de 15 temples bouddhistes et d’un onsen qui fut édifié au 8ème siècle. Parmi ces temples, une mention particulière doit être faite pour le Sambutsudo qui abrite trois impressionnants bouddhas dorés de huit mètres de hauteur. Ce sont les plus hautes statues représentants Bouddhas assis au Japon.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *