Contrôle technique autos : obligatoire pour les véhicules légers et les véhicules lourds


Notons qu’en vertu des articles R.323-1 à R.323-26 du Code de la route, les véhicules pesant moins de 3,5 t doivent passer une visite technique périodique en France. Cette formalité doit être effectuée par un contrôleur accrédité par l’UTAC. Pour être certifié comme tel, il doit avoir suivi une formation contrôleur technique VL. Les seules exceptions qui échappent à la règle sont les véhicules sans permis ainsi que véhicules immatriculés CD et les véhicules militaires.

Pour le cas des VUL, un contrôle supplémentaire pollution est également obligatoire. Il s’agit notamment de mesurer le taux d’émission de CO2 pour les voitures fonctionnant à l’essence tandis que pour les diesels, la procédure consiste à contrôler l’opacité des fumées. Toutefois, les voitures dont la carte grise spécifie une carrosserie caravane, handicap ou FG Funer en sont exemptées.

Enfin, les taxis, les véhicules sanitaires ainsi que les school bus font l’objet d’une visite complémentaire qui est à établir tous les ans. Il importe de noter que les véhicules lourds sont également soumis à une visite technique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.