Sécurité : des conducteurs irresponsables


Le sondage d’Axa Prévention précise que 42 % de ces automobilistes avouent qu’ils ne se servent même pas d’un kit oreillette pour discuter avec leur correspondant. Certains osent même consulter ou envoyer un texto pendant qu’ils conduisent.

L’assureur pointe surtout du doigt les jeunes conducteurs de la tranche d’âge 18-25 ans. Cette population représente 57 % des effectifs de ceux qui peuvent être considérés comme des conducteurs irresponsables. Ces derniers sont pourtant conscients qu’une baisse d’attention peut précipiter leur véhicule dans la barriere de sécurité.

Les Français prennent des risques

Près d’un tiers des automobilistes conduisent pendant quatre voire cinq heures sans observer de pause. Avec la fatigue, les conducteurs ne sont plus en mesure de prêter attention à un simple ralentisseur.

Or, ces dispositifs aussi minimes qu’ils puissent paraître sont d’une grande aide pour les populations vulnérables comme les piétons et les cyclistes. Toutefois, une certaine prise de conscience de la part des conducteurs de l’Hexagone émerge à propos d’un sujet sur lequel ils sont sensibilisés depuis longtemps. Selon l’enquête, ils sont moins nombreux à prendre le risque de conduire lorsqu’ils ont bu de l’alcool. Par ailleurs, les adeptes des excès de vitesse voient également leurs effectifs diminuer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.